10 questions pour déterminer des contreparties à proposer lors de votre crowdfunding

1 – Quel est le problème que votre projet va résoudre ?
Pour identifier quelles contreparties proposer, nous proposons que le point de départ soit la problématique que vous voulez résoudre grâce au projet que vous mettez en place :par exemple développer tel produit qui répond à tel besoin, ou telle idée qui améliore telle situation. Ceci permet de mettre des mots sur la valeur que vous allez apporter grâce au crowdfunding.

2 – Qui est concerné par ce problème ? Qui pourra utiliser la solution que vous proposez ?
Une fois que la problématique a été indentifiée, nous vous conseillons de réfléchir à qui est concerné par celle-ci. Cette deuxième étape est nécessaire car différentes personnes (physiques ou morales) seront intéressés par différentes contreparties. Lister les différents catégories qui pourront être intéressés, permet d’étudier leurs profils séparément par la suite.

3 – Comment pouvez-vous offrir votre solution en contrepartie des contributions ?
Maintenant que vous savez ce que vous allez apporter, et à qui vous allez l’apporter, il reste à identifier comment le donner à vos contributeurs en échange de leurs soutiens. Si la solution que vous mettrez en place suite à votre crowdfunding intéresse plusieurs groupes de personnes, réfléchissez aux besoins et aux contraintes spécifiques de chacun d’entre eux.

4 – Quelle étape décisive de votre projet allez vous franchir grâce au crowdfunding?
Dans le cas où votre projet se construit sur le long terme, bien au-delà de cette collecte d’argent, il peut s’avérer utile de réfléchir à des contreparties directement liées à l’étape que le crowdfunding vous permettra de franchir.

5 – Que pouvez-vous offrir qui représente un maximum de valeur à moindre coût ?
Une fois que vous avez listé de nombreuses contreparties possibles, il est avantageux de les trier pour ne retenir que celles qui proposent le plus de valeur pour les contributeurs, tout en vous coutant le moins possible à créer ou mettre en place. Ceci permet de garder la plus grande marge possible des fonds récoltés pour financer votre projet.

6 – Comment pourriez-vous impliquer les contributeurs dans le développement de votre projet au delà de la campagne de crowdfunding ?
Un financement participatif sert à récolter de l’argent mais aussi à construire une communauté autour d’un projet à portée collective. Il n’est pas rare que le porteur de projet ait comme objectif de rassembler un maximum de personnes et de les fidéliser comme utilisateurs d’un produit ou service par la suite. Les contreparties jouent un rôle fondamental dans cet aspect : elles permettent de tester le produit ou service afin de convaincre les contributeurs de son utilité et à terme les transformer en clients, voire en ambassadeurs.

7 – Qui va contribuer à résoudre le problème ?
La plupart des projets nécessitent de travailler en collaboration avec d’autres personnes pour aboutir. Listez toutes les personnes qui seront amenées à s’impliquer de près ou de loin dans ce que vous faites. Vous pourrez ensuite leur proposer des partenariats qui vont au-delà de leur implication initiale : certains pourront donner des contreparties que vous proposerez à vos contributeurs et vous leur aporterez de la visibilité et des clients en échange. D’autres vous aideront en faisant connaitre votre projet, car c’est aussi pour eux une occasion de montrer leur compétence, activité ou savoir-faire par exemple etc.

8 – Quels projets aimeriez-vous soutenir? Avec qui aimeriez-vous être associés ?
Pour aller plus loin dans la construction de partenariats, vous pouvez réfléchir à qui vous aimeriez soutenir. Ensuite, vous pouvez leur proposer des échanges de visibilité, ou un accord de type sponsoring où ils vous offrent des produits ou services (ou vous offrent des prix avantageux) afin que vous puissiez les proposer à vos contributeurs sous forme de contreparties lors de votre campagne de crowdfunding.

9 – Est-ce que vos partenaires ont envie de communiquer avec votre communauté pour leurs propres projets ?
Si vos partenaires partagent la même audience et le même public cible que votre projet, vous pouvez envisager de leur proposer des contreparties de type publicitaire en échange de leur soutien financier lors de la collecte. Avant de vous lancer dans la création de ce type de contreparties nous vous conseillons d’échanger avec eux sur ce sujet afin d’établir si cela les intéresse.

10 – Hormis la proposition principale de votre projet, quels sont vos atouts ?
Il est parfois avantageux de proposer des contreparties qui ne sont pas directement liées au projet à vos contributeurs. Cependant, nous vous conseillons d’utiliser cette solution en dernier recours, car plus vos propositions ont de lien avec la problèmatique que vous comptez résoudre, plus elles auront de sens pour votre public ciblé par le crowdfunding.

checklist-cta

[Photo credit: LendingMemo.com]

Comments

comments

Posted in Actualités, Conseils and tagged , , , , .